DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La rue continue d'être une tribune pour l'opposition en Géorgie

Vous lisez:

La rue continue d'être une tribune pour l'opposition en Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Les opposants à Mikhaïl Saakachvili se rassemblent dans Tbilissi, ce samedi, pour la troisième fois en trois jours. Ils veulent maintenir la pression sur le président géorgien dont ils réclament la démission. Une hypothèse que le dirigeant refuse d’envisager. Et s’il se dit prêt au dialogue, cela ne convainc pas les manifestants.

“La contestation n’a qu’un seul objectif,” souligne ce manifestant: “le départ de Saakachvili, et on veut qu’il parte pour se présenter directement devant un tribunal. Dès qu’il aura quitté ses fonctions, on arrêtera de manifester.” Hier soir, 25.000 manifestants s‘étaient rassemblés pacifiquement, devant le parlement. La veille, 50.000 personnes avaient défilé dans les rues de la capitale. Les leaders de l’opposition ont appelé à une campagne de désobéissance civile. Mikhaïl Saakachvili est accusé d’avoir plongé le pays dans une grave crise politique, économique et identitaire. Le mécontentement est croissant depuis la guerre avec la Russie en août dernier.