DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande: le sommet Asie-Pacifique annulé en raison de manifestations anti-gouvernementales

Vous lisez:

Thaïlande: le sommet Asie-Pacifique annulé en raison de manifestations anti-gouvernementales

Taille du texte Aa Aa

A Pattaya, dans le sud de la Thaïlande, une partie des dirigeants qui devaient assister au sommet Asie-Pacifique, ce samedi, a du être évacuée de la ville par hélicoptère, en raison de violentes manifestations anti-gouvernementales.

Les ministres devaient parler de la Corée du Nord ou encore des investissements en Chine. Toutes les discussions prévues ont été annulées et le sommet dans son ensemble, reporté sine die. Les autorités thaïlandaises ont été forcées d’en arriver là pour des raisons de sécurité après les affrontements qui ont eu lieu au sein même de l’hôtel où la rencontre avait débuté vendredi. Ceux qui sèment le trouble, ce sont de nouveau les partisans de l’ancien premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra. Après avoir réussi à faire capoter le sommet, “les chemises rouges” ont regagné la capitale pour reprendre la mobilisation entamée il y a plusieurs semaines pour réclamer la démission de l’actuel chef du gouvernement: Abhisit Vejjajiva, qu’ils ont poussé dans ses derniers retranchements. Il a du décréter l‘état d’urgence dans Pattaya, pendant plusieurs heures, ce qui donnait des pouvoirs étendus aux forces de l’ordre. Une tentative vaine. Les manifestants sont parvenus à les déborder massivement et ont réussi du même coup, à montrer aux yeux du monde que la Thaïlande est encore loin d’avoir renoué avec la stabilité politique. Le pays a connu quatre premiers ministres en quinze mois.