DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ETA menace le prochain gouvernement basque

Vous lisez:

L'ETA menace le prochain gouvernement basque

Taille du texte Aa Aa

L’organisation séparatiste en fait l’une de ses cibles prioritaires, dans un communiqué publié ce dimanche sur le site internet du journal Gara. Les indépendantistes disent ne reconnaître aucune légitimité démocratique au gouvernement dirigé par le socialiste Patxi Lopez, en fonction dans les prochaines semaines après les élections du 1er mars. Le conservateur Antonio Basagoiti assurera lui, la présidence du Parlement régional.

Tout comme ses successeurs qui accèdent pour la première fois au pouvoir depuis 29 ans, le chef du gouvernement sortant Juan José Ibarretxe condamne fermement l’organisation, il l’a rappelé en ce jour du pays basque: “L’ETA est en trop dans la société basque,” a-t-il affirmé, “elle est en trop dans nos vies. On a besoin de vivre en paix. Il n’y a rien qui ait fait plus de mal au peuple basque, au pays basque et dans le monde que la violence de l’ETA.” Alors que l’ETA n’a pas cessé ses actions ces derniers mois, le futur gouvernement est dans la ligne de mire des séparatistes pour avoir promis de lutter contre eux. Les socialistes basques soutiennent aussi sans réserve, l’unité de toute l’Espagne.