DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La mobilisation contre le président Saakachvili s'essouffle

Vous lisez:

La mobilisation contre le président Saakachvili s'essouffle

Taille du texte Aa Aa

Environ 4 000 personnes ont manifesté samedi à Tbilissi, devant le Parlement, pour réclamer le départ du chef de l’Etat. Preuve d’un essoufflement de la mobilisation alors qu’ils étaient 60 000 jeudi et encore 25 000 vendredi. Preuve que l’appel à la désobéissance civile lancé par l’opposition ne rencontre guère d‘écho dans la population.

Les dirigeants de l’opposition veulent néanmoins rester optimistes. “Je suis sûre qu’ils seront nombreux à venir lundi de Tbilissi mais aussi d’autres régions manifester contre le gouvernement, estime une dirigeante de l’opposition, Nino Bourdjanadze. Et nous resterons ici jusqu‘à ce que Saakachvili s’en aille”, ajoute cette ancienne présidente du Parlement, qui a appartenu pendant plusieurs années à la coalition au pouvoir. L’opposition accuse aussi à mots couverts le gouvernement de vouloir casser ce mouvement. Notamment à travers les actes de vandalisme commis dans des locaux occupés par les manifestants devant le Parlement. Le président Saakachvili a, lui, remercié ses opposants d’avoir jusqu’ici manifesté pacifiquement…