DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un calme relatif semble revenu à Bangkok

Vous lisez:

Un calme relatif semble revenu à Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de soldats cernent toujours les quelques 2500 manifestants restés massés non loin du siège du gouvernement toute la nuit. Les militaires ont fait venir des dizaines d’autobus dans la zone pour inciter les chemises rouges à rentrer chez eux. Les chemises rouges ce sont ces opposants au gouvernement qui soutiennent l’ancien Premier ministre en exil, Thaksin Shinawatra. Ils campent aux abords du siège du gouvernement depuis le 26 mars dernier, réclamant le retour de leur leader et la tenue d‘élections anticipées.

A la tombée de la nuit, les forces de l’ordre étaient parvenues à dispercer ces manifestants après une journée de violence qui a fait deux morts et 113 blessés. “Des incidents” que l’actuel Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, affirme regretter dans une allocution télévisée. Ce lundi les manifestants ont dressé des barricades, incendié des autobus et se sont battus à coups de cocktails Molotov et de pavés. Les militaires ont riposté par des coups de semonce à l’arme automatique et en employant des canons à eau.