DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ramener Pyongyang à la table des négociations

Vous lisez:

Ramener Pyongyang à la table des négociations

Taille du texte Aa Aa

C’est ce que souhaitent les six pays négociateurs. La Russie et la Chine notamment qui, même si elles s’opposent à de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, jugent nécessaires la reprise des pourparlers. Pour la Chine, la meilleure solution serait que les Etats-Unis reprennent le dossier en main.

“Les pourparlers à six offrent à la Corée du Nord le meilleur chemin vers le dialogue”, a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs. “Nous demandons à la Corée du Nord de cesser ses menaces et ses provocations, de respecter la volonté de la communauté internationale et d’honorer ses engagements internationaux”. Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné la Corée du Nord pour avoir procédé le 5 avril dernier à un tir de fusée. Pyongyang a riposté et annoncé son retrait des négociations sur sa dénucléarisation et l’arrêt de sa coopération avec l’Agence internationale de l‘énergie atomique.