DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie met fin à ses "opérations antiterroristes" en Tchétchénie

Vous lisez:

La Russie met fin à ses "opérations antiterroristes" en Tchétchénie

Taille du texte Aa Aa

Les opérations antiterroristes russes en Tchétchénie ont pris fin officiellement ce jeudi. 20 000 hommes des forces spéciales russes devraient donc quitter le territoire. Si les souvenirs des bombardements sont encore vifs, la ville est aujourd’hui largement reconstruite et pacifiée.

A Moscou, le président de la Douma s’est réjouit de ce retrait. “ Cette décision tient compte de l’amélioration de la situation dans la république de Tchétchénie : la reconstruction se poursuit à Grozny comme ailleurs. La ville a maintenant d’autres objectifs et souhaite devenir une destination touristique “ a déclaré Boris Gryzlov. Satisfaction également du président tchétchène Ramzan Kadyrov, le fils de l’ancien président tué dans un attentat perpétré par des séparatistes en 2004. “C’est la défaite des bandits” s’est-il félicité. Le 27 mars dernier déjà, le président Dmitri Medvedev avait estimé que la situation en Tchétchénie ne justifiait plus le régime spécial auquel elle était soumise et réclamait sa levée. A l’origine du second conflit en 1999, une vague d’attentats attribués à des séparatistes ainsi qu’une incursion de combattants tchétchènes au Daguestan voisin, sous la houlette de leur chef de guerre Chamil Bassaïev. Les troupes russes avaient alors fait irruption dans la République du Caucase. Depuis la fin des opérations de grande envergure en 2002, le régime de restriction s’est traduit pour les Tchétchènes par des couvre-feux, des barrages routiers et des perquisitions. Leur quotidien devrait désormais être facilité.