DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parquet de Madrid ferme la porte à une enquête sur Guantanamo

Vous lisez:

Le Parquet de Madrid ferme la porte à une enquête sur Guantanamo

Taille du texte Aa Aa

Il y a un mois, une association espagnole de défense des droits de l’homme avait déposé une plainte contre d’anciens responsables juridiques de l’administration Bush. En substance, l’association estimait que ces personnes avaient donné leur feu vert à l’utilisation de la torture contre des terroristes présumés.

Le dossier a été transmis à Balthazar Garzon, juge à l’Audience nationale, le tribunal chargé de ce type d’affaire. Pour savoir si la plainte était recevable, le juge Garzon a sollicité l’avis du Parquet, qui s’est donc exprimé ce jeudi. Le chef du Parquet, Candido Conde Pumpido, a estimé que la plainte n‘était pas recevable car elle ne visait pas – selon lui – les “auteurs matériels” des actes dénoncés. Et de souligner son hostilité à ce que l’Audience nationale devienne un “jouet” aux mains d’associations ou de groupes politiques. A présent on attend la décision du juge Garzon, qui peut décider malgré tout d’instruire cette plainte contre Guantanamo. Mais il est rare qu’une affaire se poursuive sans le soutien du Parquet.