DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Libéraux démocrates lancent leur campagne pour les élections européennes de juin

Vous lisez:

Les Libéraux démocrates lancent leur campagne pour les élections européennes de juin

Taille du texte Aa Aa

Réunis à Bruxelles, les représentants des Libéraux démocrates, la troisième force politique européenne ont présenté leurs priorités pour la campagne des élections européennes, comme la promotion des libertés civiques ou la défense de l‘économie de marché… La défense aussi des dirigeants et commissaires accusés d‘êtres responsables de la crise :

“Ils ont contribué à chaque législation ou régulation européenne d’importance, toujours en tentant – comme l’ont fait les commissaires libéraux – de trouver un équilibre entre les principes d’efficacité, de transparence et de pragmatisme”, affirme Annemie Neyts. Le parti de l’ELDR espère renforcer le rôle d’arbitre qu’il est parfois amené à jouer sur de grands dossiers, entre conservateurs et socialistes européens. Quant à son engagement fédéraliste, il reste intact : “Plus que jamais, c’est une Europe des nations. Néanmois, nous croyons à la patrie européenne, au projet politique qui s’appuie sur la personne, sur les droits individuels, la démocratie et la liberté”, martèle Marco Cappato. Lors de la législature de 1999-2004, les libéraux-démocrates avait réussi à partager la présidence du Parlement européen avec le Parti populaire européen. Graham Watson, chef du groupe, espère y parvenir de nouveau, et se porte candidat : “Il y a une large part du Parti populaire européen qui reconnaît que l‘économie de marché demeure l’instrument le plus puissant que nous ayons pour extirper les gens de la pauvreté au plus vite, ce que la gauche ne reconnaît pas ou ne veut pas reconnaître.” L’ELDR regroupe 55 formations nationales. Un parti qui se targue aussi d’approcher la parité. 44% des élus sont des femmes.