DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tragédie d'Hillsborough : les familles réclament justice

Vous lisez:

Tragédie d'Hillsborough : les familles réclament justice

Taille du texte Aa Aa

Deux minutes de silence ont été respectées en de nombreux points du Nord de l’Angleterre ce mercredi : à Hillsborough, Liverpool, ou encore Nottingham. 20 ans jour pour jour après la pire catastrophe qu’ait connu le sport britannique, la bousculade meurtrière du stade d’Hillsborough à Sheffield.

Les noms des 96 morts ont été lus lors d’une émouvante céremonie qui s’est deroulée à Anfield, le stade de Liverpool. Parmi les victimes, le petit cousin de Steven Gerrard, l’actuel capitaine de Liverpool. A 10 ans, il était la plus jeune victime de ce drame.

Le ministre britannique de la culture a pris la parole, lui aussi submergé par l‘émotion. Il a été coupé par la foule, familles et amis des victimes, qui ont sobrement entonné un chant réclamant une justice pour les 96 morts d’Hillsborough.

Le 15 avril 1989, la bousculade avait éclaté alors que les spectateurs se massaient en trop grand nombre et trop rapidement dans les gradins du vétuste stade de Sheffield, lors de la demie finale de la Coupe d’Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest.

A l‘époque, le tabloid The Sun avait colporté une version erronée des faits, rendant responsables les supporters de Liverpool. Depuis, il a été clairement établi que nombre de fans des Reds tentaient en fait de porter secours aux victimes.

Par ailleurs, si un rapport officiel affirme bien que la police n’a pas su, ce jour là, canaliser les fluxs de supporters, personne n a jamais été condamné.