DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet des Amériques s'annonce houleux

Vous lisez:

Le sommet des Amériques s'annonce houleux

Taille du texte Aa Aa

Le sommet qui s’ouvre ce vendredi à Trinité-et-Tobago devrait être l’occasion pour le président américain de tourner la page des années Bush. Encore faut-il qu’il obtienne le soutien des 33 autres Etats représentés. Barack Obama devra composer avec certains d’entre eux, Venezuela en tête, qui tiennent à faire lever l’embargo américain qui pèse sur Cuba depuis 1962. Aucun dirigeant de La Havane n’a été convié sur l’archipel des caraïbes pour cette réunion de trois jours mais le président vénézuélien s’est chargé de mettre Cuba à l’ordre du jour. La veille, à Bogota, Hugo Chavez assistait au Sommet de l’Alba l’Alternative bolivarienne pour les Amériques aux côtés de Raoul Castro. C’est là qu’il a déclaré qu’il ne signerait pas la déclaration finale du sommet des Amériques si celle-ci ne dénonce pas la mise à l‘écart de La Havane.