DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plan américain pour la paix au Proche Orient : réticences israéliennes


Israël

Plan américain pour la paix au Proche Orient : réticences israéliennes

Benjamin Netanyahu réclame que les palestiniens reconnaissent Israël comme “Etat Juif”. C’est ce qu’a indiqué le Premier Ministre israélien à George Mitchell.

L‘émissaire américain pour le Proche-Orient lui a répondu en l’invitant à rencontrer Barack Obama, aux Etats Unis, le mois prochain. Et puis, malgré les réticiences du tout nouveau cabinet israélien, George Mitchell a aussi rappelé la position américaine pour une solution de paix au Proche-Orient. Option qui ferait coéxister, deux états, Hébreu et Palestinien. Avant de se rendre en Egypte, George Mitchell est attendu ce vendredi à Ramallah en Cisjordanie, où il va rencontrer les dirigeants palestiens, lesquels ont rejetté l’idée de reconnaître Israël comme “Etat Juif”. Par ailleurs, les commémorations de “la Journée du Prisonnier”, qui a lieu ce vendredi, ont débuté à Gaza, pour demander la libération des 10 000 palestiniens retenus dans des prisons israéliennes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grève et manifestations à Monaco