DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les pirates du golfe d'Aden frappent à nouveau


monde

Les pirates du golfe d'Aden frappent à nouveau

Un navire belge a été victime d’une prise d’otages. Cela s’est passé au large des côtes somaliennes. Ce bateau, le Pompéi, a été détourné par des pirates. Il avait lancé des messages d’alerte ce samedi matin.

A bord de ce bateau, un équipage international : parmi ces hommes il y a deux ressortissants belges, des Néerlandais, des croates et philippins. Le Pompéi est un navire de 65 mètres de long et 1850 tonnes, spécialisé dans la pose de rochers pour protéger les pipelines. Les prises de contrôle de navires sont de plus en plus fréquentes en Somalie. Des gangs de pirates sillonnent la mer et prennent en otage des dizaines de marins. Ce qui leur pemet de de s’enrichir grâce aux rançons qui leur sont versées. L’une de ses prises d’otages s’est bien fini grâce à l’intervention d’un commando de l’OTAN ce samedi. Des hommes de la marine néerlandaise sont intervenus sur un bateau de pêche dans le Golfe d’Aden. Ils ont arrêté 7 pirates et libéré une vingtaine de personnes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Iran souffle le chaud et le froid avec les Etats-Unis