DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les USA veulent préserver l'Antarctique et dénoncent les dangers des gaz à effet de serre

Vous lisez:

Les USA veulent préserver l'Antarctique et dénoncent les dangers des gaz à effet de serre

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis amorcent un changement de cap dans la protection de l’environnement. Ils sont d’abord passés à l’acte en faisant adopter de nouvelles restrictions concernant le tourisme dans la région de l’Antarctique. Les 28 pays du Traité de l’Antarctique ont adopté les mesures américaines après onze jours de réunion à Baltimore. Désormais les navires de plus 500 personnes ne pourront plus accoster dans l’Antarctique, et le nombre de personnes à terre sera limité à 100 à la fois.

Autre avancée peut-être capitale pour le protocole de Kyoto, l’agence américaine de protection de l’environnement vient de déclarer les gaz à effet de serre dangereux pour la santé publique. Les associations environnementales s’en félicitent: “C’est important car le gouvernement fédéral va pouvoir établir des limites sur les émissions de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre. C’est quelque chose que Bush a refusé de faire pendant huit ans, alors que la situation empirait.” En ouvrant la voie à des réglementations sur les émissions polluantes, l’administration Obama va mettre la pression sur le congrès pour l’adoption d’une loi pénalisant les pollueurs et encourageant les énergies vertes. Si Obama parvient à ses fins malgré l’opposition des milieux industriels, ce sera un signal fort pour les autres grands pollueurs.