DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort du Britannique en marge du G20 : un "homicide involontaire" ?

Vous lisez:

Mort du Britannique en marge du G20 : un "homicide involontaire" ?

Taille du texte Aa Aa

Rebondissement dans la mort de Ian Tomlinson : cet Anglais avait été bousculé par un policier en marge des manifestations anti-G20 début avril. Il avait succombé quelques minutes plus tard. On croyait qu’il avait fait une crise cardiaque. Or, une nouvelle autopsie indique qu’il est mort d’une hémorragie abdominale.

Cela accable un peu plus le policier, auteur des actes de brutalité. Il est dorénavant poursuivi pour “homicide involontaire”. “Evidemment, la première autopsie était pertinente, concède Jules Carey, l’avocat de la famille. Mais cette deuxième autopsie indique qu’il y avait du sang dans l’abdomen. De fait, cela change radicalement l’orientation de l’enquête. Dorénavant, c’est une affaire d’homicide involontaire.” Pour le moment, la police britannique n’a fait aucun commentaire. Elle a juste réitéré ses regrets pour la mort de Ian Tomlinson. Reste que cela constitue un nouveau désavoeu pour Scotland Yard. Apparemment les policiers londoniens ont eu la main lourde durant ce sommet du G20. Près de 150 plaintes ont été déposées pour dénoncer le comportement des forces de l’ordre britanniques durant cette réunion du G20.