DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Philippines : un otage suisse remis en liberté

Vous lisez:

Philippines : un otage suisse remis en liberté

Taille du texte Aa Aa

Andreas Notter a passé trois mois aux mains de rebelles islamistes dans le sud des Philippines. Sa détention a pris fin ce samedi.

Andreas Notter visitait une prison sur l‘île de Jolo lorsqu’il a été enlevé dans le cadre de sa mission pour le Comité international de la Croix rouge. Ce jour là, à ses côtés, il y avait deux autres membres du CICR, la Philippine Mary Jean Lacaba et un Italien Eugenio Vagni. Un homme dont les autorités n’ont plus de nouvelles. ‘‘Je suis heureux d‘être libre et en bonne santé, a déclaré Andreas Notter après sa libération. Toutes mes pensées vont maintenant à mon compagnon, Eugenio Vagni, qui est blessé. Tout doit être fait pour le libérer le plus rapidement possible.’‘ Les trois otages avaient été enlevés par le groupe Abou Sayyaf, accusé par Manille et Washington d‘être proche d’Al Qaïda. Ce groupe avait menacé de tuer l’otage italien si l’armée ne lui cédait pas Jolo. Ultimatum rejeté par les autorités.