DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Téléchargement illégal : pas sûr que la condamnation freine le phénomène

Vous lisez:

Téléchargement illégal : pas sûr que la condamnation freine le phénomène

Taille du texte Aa Aa

Ce vendredi, la justice suédoise a sanctionné quatre responsables du site The Pirate Bay, un des principaux site de partage de fichiers sur internet. Ils ont écopé d’un an de prison chacun pour complicité de violation de droits d’auteurs. Ils ont dit qu’ils feraient appel.

Alors évidemment, ce jugement a été salué par les représentants de l’industrie musicale et cinématographique. “C’est une décision très importante, car elle vise un des sites de piratage les plus importants au monde, a ainsi commenté Thomas Dillon, cadre dirigeant de Motion Picture Association. C’est clair qu’en matière de communication, il mettait en avant la liberté sur internet. La réalité, c’est que tout était question de business. Ces gens faisaient de l’argent. Et les juges ont dit que c‘était de manière illégale.” Ce verdict intervient alors que le sujet de la lutte contre le téléchargement illégal anime de nombreux pays européens. Certains comme la France ou l’Allemagne envisagent des sanctions allant jusqu‘à la coupure de la connexion internet. Cela fait débat. Ainsi Konstantinos Rossoglou, représentant d’une association européenne de consommateur. Il admet qu’il y a un problème, et il comprend bien que l’industrie musicale souffre à cause du téléchargement illégal. Mais, dit-il, “ce n’est pas en criminalisant les usagers, en coupant les connexions internet ou en faisant des procès, qu’on va résoudre le problème”. Fataliste, un expert dans ce domaine estime que ce jugement aussi médiatisé soit-il, ne freinera sans doute pas l’essor du téléchargement illégal.