DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une nouvelle ère entre les USA et l'Amérique latine

Vous lisez:

Une nouvelle ère entre les USA et l'Amérique latine

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle ère dans les relations entre les Etats-Unis et l’Amérique latine, c’est ce qui semble s’amorcer au sommet des Amériques à Trinité-et-Tobago. Au lendemain de leur poignée de main remarquée, Hugo Chavez a offert un livre à Barack Obama, plein de sous-entendus : “Les veines ouvertes de l’Amérique latine”, un classique sur le pillage des ressources de ce continent depuis cinq siècles. Le président vénézuélien est aussi monté au créneau sur Cuba : “Obama n’a pas d’excuses pour ne pas lever l’embargo sur Cuba. Tout le monde le soutient pour qu’il le fasse”, a dit Hugo Chavez. “Je suis sûr que même le peuple américain est d’accord. Il peut changer l’Histoire, c’est une grande opportunité.”

Le Venezuela est devenu le point d’ancrage de la contestation anti-américaine sur le continent. Dans le sillage d’Hugo Chavez, plusieurs pays ont jugé “innaceptable” la déclaration finale du sommet qui fait l’impasse sur l’embargo contre la Havane. Barack Obama a reconnu l‘échec de la politique cubaine des Etats-Unis et s’est dit prêt à dialoguer avec Raoul Castro. Ce dernier avait fait un pas en direction du nouveau locataire de la Maison blanche en se disant ouvert à des discussions, notamment sur les droits de l’Homme. En somme, de quoi réchauffer le climat diplomatique avec l’Amérique latine et faire oublier les politiques très impopulaires de George W. Bush.