DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arrestation du chef présumé de l'appareil militaire de l'ETA

Vous lisez:

Arrestation du chef présumé de l'appareil militaire de l'ETA

Taille du texte Aa Aa

Le chef supposé de l’appareil militaire de l’ETA a été arrêté ce samedi dans le sud de la France. Il s’appelle Jurdan Martitegi. Les polices française et espagnole l’ont interpellé avec deux autres membres présumés de l’organisation terroriste basque. Les trois hommes se trouvaient dans le village de Montauriol près de Perpignan.

Dans le même temps, les autorités espagnoles ont procédé à plusieurs arrestations au Pays Basque. On parle de six suspects interpellés. Ces deux opérations portent un coup sérieux à l’ETA. Et le Premier ministre espagnol n’a pas manqué de le souligner : “les terroristes savent que la démocratie et les forces de sécurité vont bientôt l’emporter définitivement et éradiquer la violence au Pays basque et dans le reste de l’Espagne”, a ainsi affirmé José Luis Rodrìguez Zapatero. D’après les spécialistes du dossier, Jurdan Martitegi aurait pris la succession de “Tcheroki” et de “Iriondo” à la tête du bras militaire de l’ETA après leurs arrestations respectives en novembre et décembre dernier. Il faisait partie des personnes les plus recherchées en France et en Espagne, en raison des attentats auxquels il aurait participé ces dernières années.