DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rapprochement en vue entre Caracas et Washington

Vous lisez:

Rapprochement en vue entre Caracas et Washington

Taille du texte Aa Aa

L’ambiance est apparremment plus décontractée entre les Etats-Unis et les pays d’Amérique latine. C’est en tout cas ce qui se dégage du sommet des Amériques qui se déroule actuellement à Trinité-et-Tobago.

Visiblement, le nouveau président américain exerce autant de fascination que son prédécesseur pouvait susciter de critiques. Pour preuve, les relations avec le Vénézuéla. Longtemps honni par l’administration Bush, le président Hugo Chavez serre la main de Barack Obama et lui offre même un cadeau ! On évoque aussi l’envoi prochain d’un nouvel ambassadeur vénézuelien à Washington, après plusieurs mois de rupture diplomatique… “Nous avons commencé à discuter avec Obama, raconte Hugo Chavez. C’est un bon début, cela va dans le bon sens. Et puis le président brésilien Lula a dit quelque chose de très vrai, à savoir qu’on ne peut pas envisager de nouveau sommet des Amériques sans Cuba.” L‘île communiste est exclue de l’Organisation des Etats américains (OEA) depuis 1962, et soumise à un embargo de la part des Etats-Unis. Or, la situation pourrait évoluer. C’est ce que réclament de nombreux dirigeants d’Amérique latine, relayés d’ailleurs par quelques dizaines de personnes qui manifestaient ce samedi aux abords du Palais des congrès à Trinité-et-Tobago. Dans le même temps, le président Obama semble disposé à donner une “nouvelle direction” aux relations avec Cuba. Et à la Havane, on se dit “ouvert à un dialogue”.