DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ANC confiante à la veille des élections

Vous lisez:

L'ANC confiante à la veille des élections

Taille du texte Aa Aa

Après plus d’un an de turbulences politiques, en pleine crise économique, l’Afrique du Sud s’apprête à changer d’assemblée nationale, à élire les parlements provinciaux et à changer de président.

Ce sont les quatrièmes élections générales multiraciales depuis la fin de l’Apartheid, et l’ANC fait encore figure de favori. Mais cette fois-ci, la victoire risque d‘être moins éclatante, car le Congrés national du peuple est critiqué. Tout d’abord à cause des démêlés judiciaires de son candidat à la présidence Jacob Zuma qui affiche malgré tout sa confiance: “Les gens de ce pays donneront encore une fois un mandat décisif et fort à l’ANC, pour qu’on travaille ensemble à l’amélioration de leurs vies.” Plus de la moitié des électeurs estime toutefois Zuma coupable de corruption. Et c’est le cas de nombreux militants de COPE. Ce parti, créé en décembre par des dissidents de l’ANC après l‘éviction de Thabo Mbeki, se présente comme une alternative crédible. Mais des observateurs doutent de sa capacité à gérer les affaires nationales. Autre candidat de l’opposition, Helen Zille de l’Alliance démocratique, qui devrait plafonner autour de 12% selon les experts.