DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les négociations sur la réunification menacées par la victoire des nationalistes au nord

Vous lisez:

Les négociations sur la réunification menacées par la victoire des nationalistes au nord

Taille du texte Aa Aa

Réunifier Chypre, c’est leur but commun… Mais la nouvelle rencontre entre le Chypriote-grec Demetris Christofias et le Chypriote-turc Mehmet Ali Talat aura été teintée d’inquiétude, et pour cause. Mehmet Ali Talat le progressiste n’est désormais plus seul en selle au nord de l‘île. Les nationalistes ont remporté les législatives dimanche dernier, et le président de la république auto-proclamée devra cohabiter avec l’UBP, dont le leader semble hostile à toute idée de réunification. Dervis Eroglu préfère envisager une confédération de deux Etats, ce qui entérinerait une partition vieille de 35 ans. La partie grecque s’y est d’ores et déjà fermement opposée.

Si les Chypriotes-turcs ont voté nationaliste, c’est en partie par désillusion. Les négociations de paix avancent à pas de fourmis, la crise économique a sévi et la partie nord reste isolée en Europe et sur la scène internationale. Memet Ali Talat a promis un règlement avant avril 2010. La nouvelle donne ne lui facilitera pas la tâche.