DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un désastre humanitaire se profile au Sri Lanka

Vous lisez:

Un désastre humanitaire se profile au Sri Lanka

Taille du texte Aa Aa

Au Sri Lanka, 100 000 personnes sont déplacés par les combats qui font rage entre l’armée et les rebelles tamouls. Depuis lundi, les réfugiés affluent, et les Nations-Unies craignent que la place manque dans les camps.

Dès la fin de l’ultimatum du gouvernement, l’armée a lancé ce mardi l’assaut final dans le nord. 50 000 soldats, déployés sur 15 km2 pour venir à bout des Tigres tamouls, au milieu d’une population épuisée par trois décennies de combat. “Les Tigres doivent être écrasés, dit un passant. Nos soldats se battent bien. Si ça se termine nous seront libres, nous pourrons nous déplacer sans crainte, construire une vie, sans la guerre.” “La guerre est presque finie. J’espère que c’est la dernière bataille, et qu’ensuite le pays pourra prospérer, pour les générations futures.” Mais les rebelles tamouls, par la voix de leur secrétaire général, jurent qu’ils ne se rendront jamais. Ils accusent l’armée d’utiliser les civils comme boucliers humains, accusation qui leur est retournée. Une chose est sûre, les victimes civiles risquent de se compter par centaines.