DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jour J en Afrique du sud

Vous lisez:

Jour J en Afrique du sud

Taille du texte Aa Aa

Les Sud Africains votent et devraient porter au poste suprême Jacob Zuma, le chef populaire et controversé de l’ANC, le Congrès national africain, parti qui domine la vie politique depuis les premières élections multiraciales en 1994. Jacob Zuma a voté dans son village zoulou de Nkandla tandis que l’ancien président et héros de la lutte anti-apartheid a mis son bulletin dans l’urne à Johannesbourg. Nelson Mandela, 90 ans, est apparu frêle mais souriant. Dimanche dernier, il a renouvelé son soutien à l’ANC dont les luttes intestines se sont traduites par la création d’un parti dissident.

Président depuis septembre en raison de la démission forcée de Thabo Mbeki, Kgalema Motlanthe souhaite un taux élevé de participation. 23 millions d‘électeurs sont appelés aux urnes pour renouveler les parlements provinciaux et l’Assemblée nationale qui élira le futur président. Près d’un tiers des votants ont entre 18 et 29 ans. Beaucoup n’ont donc pas connu le régime ségrégationniste de la minorité blanche qui a sévi dans leur pays jusqu’au début des années 90. Tournée vers l’avenir, cette jeunesse sud-africaine est préoccupée par la pauvreté, le sida et la criminalité dont le taux est l’un des plus élevés du monde. Le chômage frôle les 40% alors que le pays entre en récession sur fond de crise mondiale.