DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ANC appelle ses militants à fêter une "victoire solide"

Vous lisez:

L'ANC appelle ses militants à fêter une "victoire solide"

Taille du texte Aa Aa

En Afrique du Sud, les résultats partiels des élections d’hier reflètent sans surprise une victoire écrasante de l’ANC, le Congrès national africain. Le mouvement n’est pas non plus inquiété par le parti dissident, le COPE, crée en décembre après des luttes intestines. L’ANC obtient autour de 60% des voix.

Sauf coup de théâtre, Jacob Zuma sera le prochain président d’Afrique du Sud. Malgré les déboires judiciaires du chef de l’ANC, malgré les poursuites pour corruption à son encontre abandonnées le 7 avril dernier, les Sud-Africains font largement confiance au Congrès national africain. Du côté de l’opposition, l’Alliance Démocratique, dirigée par Helen Zille, gagne du terrain. Elle obtiendrait 20% des voix contre 12,5 en 2004. L’Alliance démocratique espère avoir empêché l’ANC de disposer au parlement d’une majorité des deux-tiers requises pour toute modification constitutionnelle. Le taux de participation s’est élèvé à 76% La presse sud-africaine a applaudi la participation massive des électeurs, osant même une comparaison avec le premier scrutin multiracial de 1994, après l’apartheid. “Aux élus d‘être à la hauteur”, ont ajouté les médias.