DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les occidentaux de plus en plus préoccupés par l'avancée des talibans au Pakistan

Vous lisez:

Les occidentaux de plus en plus préoccupés par l'avancée des talibans au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis dénoncent “une capitulation voire une abdication”. La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton parle d’une menace pour l’Etat pakistanais et le contrôle de l’arme nucléaire.

Des centaines de combattants islamistes patrouillent depuis ce matin dans Buner à moins de 100 km d’Islamabad, la capitale malgré les tentatives des autorités locales de négocier leur retrait. La chute de Buner intervient après celle de Swat dont la prise a forcé Islamabad à conclure un cessez-le-feu en échange de l’instauration de tribunaux islamiques comme l’explique le premier ministre pakistanais : “Le président a accepté cet accord à une seule condition. Il doit être conclu entre la Jirga, l’assemblée de chefs tribaux et religieux et le gouvernement provincial afin de restaurer la paix et pour que les rebelles tentent de se désarmer eux-mêmes”. Leurs attaques contre la logistique des forces de l’Otan se multiplient comme hier à Peshawar dans le nord du Pakistan. Six camions piégés ont explosé contre des réservoirs d’essence sans faire de victimes. Le Pakistan principal allié de Washington dans la région sert de base arrière pour les talibans et Al Qaïda en Afghanistan où la situation est là aussi préoccupante.