DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernier carré de résistance pour les rebelles tamouls sur fond de crise humanitaire au Sri Lanka

Vous lisez:

Dernier carré de résistance pour les rebelles tamouls sur fond de crise humanitaire au Sri Lanka

Taille du texte Aa Aa

La situation est catastrophique pour les civils pris au piège dans les combats entre les séparatistes et l’armée de Colombo.

50 000 personnes seraient concernées selon les Nations Unies qui précisent que 95 000 personnes ont réussi en revanche à rejoindre les camps de réfugiés. La zone des combats est située dans le nord-est du Sri Lanka, un territoire revendiqué par les rebelles tamouls qui mènent une guérilla d’indépendance depuis 37 ans. Un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts. Mercredi, l’Onu avait exigé que les rebelles déposent les armes et libèrent les civils considérés comme des otages. Catherine Bragg, sous-secrétaire générale des Nations Unies chargée des affaires humanitaires a de nouveau appelé “à la fin des hostilités et demandé aux rebelles tamouls de cesser d’utiliser les civils comme des boucliers humains”. La zone des combats est désormais concentrée sur 10 à 12 km2 selon les militaires. Prabhakaran, le chef des rebelles y est retranché et a promis de se battre jusqu’au bout. L’heure de la dernière bataille a bel et bien sonné.