DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Islande : portrait d'un pays en crise

Vous lisez:

Islande : portrait d'un pays en crise

Taille du texte Aa Aa

Des chantiers arrêtés à Reykjavik, une image habituelle depuis que la crise financière a lourdement frappé le pays l’automne dernier. Beaucoup de ces chantiers pourraient rester inachevés pendant une décennie, le secteur a été le premier à subir les conséquences de la défaillance du système bancaire islandais qui a mis le pays au bord de la banqueroute.

Le 6 octobre 2008, le Premier ministre Geir Haarde annonce aux Islandais des mesures spéciales pour sauver le système bancaire. La crise éclate au grand jour. 7 mois plus tard, et après un recours à un prêt international sous l‘égide du FMI de presque 8 milliards d’euros, l‘économie islandaise est au plus bas. Le taux de chômage est à 9%, lorsque normalement il oscillait entre 1% et 3% L’inflation est à plus de 15%. Et le FMI prévoit un déficit budgétaire de 13,5% cette année, ainsi qu’une contraction du PIB de 10%. Un horizon noir pour les islandais qui ont vu leurs hypothèques doubler. Comme Anna, mère célibataire d’un enfant, dont le poste de professeur sera supprimé à cause des restrictions budgétaires: “Bien sûr, dit elle, tous les prix ont grimpé, mais les salaires eux, ils ne bougent pas. Cela touche tout le monde, parfois un peu, ou beaucoup, comme pour moi. Je suis obligée régulièrement d’interrompre les remboursements de mon prêt immobilier, mais c’est une solution à court terme.” L‘émigration comme seule issue? L’idée fait son chemin chez les chômeurs : “J’aime l’Islande, j’ai toujours vécu ici, et je voudrais y rester, mais si les politiciens ne font rien pour lutter contre le chômage, si des emplois supplémentaires ne sont pas créés, on sera obligés d‘émigrer…” explique Harpa. Son secteur bancaire ruiné, l’Islande se retourne vers d’autres activités moins risquées. L’exportation d’aluminium est une source de revenus, mais les prix internationaux ont fortement chuté. Même problème pour les exportations dérivées de la pêche, l’activité traditionnelle de l’Islande.