DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La présidence de l'Union moins intransigeante que la Commission sur les relations avec Israël

Vous lisez:

La présidence de l'Union moins intransigeante que la Commission sur les relations avec Israël

Taille du texte Aa Aa

Mirek Topolanek joue l’apaisement après les critiques de la Commission européenne à l’encontre d’Israël.

Lors d’une rencontre avec le président israélien à Jérusalem, le Premier ministre tchèque sortant et président en exercice de l’Union a affirmé que la République tchèque s’opposerait à un gel de la coopération entre les 27 et l’Etat hébreux. Jeudi, Bruxelles avait déclaré que les relations bilatérales n’iraient pas au-delà du niveau actuel tant que le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu ne s’engagerait pas clairement sur la poursuite du processus de paix et surtout sur la création d’un Etat palestinien. Il ne faut pas poser de conditions à Israël, a alors répondu Benjamin Netanyahu. Rejetant une solution à deux Etats, il préfére négocier la paix sur la base d’un plan axé sur le développement économique.