DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plusieurs hauts responsables de l'admnistration Bush soupçonnés de torture

Vous lisez:

Plusieurs hauts responsables de l'admnistration Bush soupçonnés de torture

Taille du texte Aa Aa

Condolezza Rice fut l’une des premières à autoriser certains interrogatoires musclés de la CIA pour les terroristes présumés.

L’ancienne chef de la diplomatie américaine avait notamment donné son feu vert pour les simulations de noyades, dès 2002. Elle était alors conseillère à la Sécurité nationale de George W. Bush. Telle est la conclusion d’un rapport du Sénat américain qui a été remis au ministre de la Justice. ‘‘Je n’ai pas l’intention de criminaliser les différences politiques. Il est de ma responsabilité, en tant que ministre de la Justice, d’appliquer la loi. Et si je découvre les preuves de comportements condamnables, je les poursuivrais avec la force que m’accorde le droit, de façon appropriée”, a-t-il commenté au sujet de ce texte. Le rapport cite plusieurs hauts responsables de l‘époque dont Dick Cheney. L’ancien vice-président ne nie pas les faits et affirme que la simulation de noyade avait notamment permis d’obtenir les aveux de Khalid Cheikh Mohammed, considéré comme le cerveau des attentats du 11 septembre. Cette méthode, qui s’apparente à un acte de torture, est aujourd’hui illégale aux Etats-Unis.