DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un double attentat près d'un haut lieu du chiisme à Bagdad

Vous lisez:

Un double attentat près d'un haut lieu du chiisme à Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Bagdad panse ses plaies après un double attentat qui a fait au moins 60 morts et 125 blessés ce vendredi. Il s’agit de l’attaque la plus sanglante depuis juin dans la capitale irakienne.

Deux kamikazes ont déclenché leur ceinture d’explosifs près du sanctuaire de l’imam Moussa al Kadhim, l’un des lieux les plus révérés par les chiites, notamment par les pélerins iraniens. Des centaines de milliers d’entre eux visitent chaque année les lieux saints du chiisme en Irak. Ils sont 25 à figurer parmi les victimes. D’autres ont été blessés, comme l’un d’entre eux qui souhaite “adresser un message aux criminels qui sont derrière cette attaque meurtrière. Cette explosion ne nous empêchera pas de visiter les lieux de pélerinage, souligne-t-il. C’est un acte lâche.” Ces attentats viennent s’ajouter à ceux qui avaient fait hier, 89 morts à Bagdad et à Mouqdadiyah dans le nord du pays. Ce regain de violences intervient à quelques semaines d’un premier retrait des troupes américaines d’Irak, censé se produire dans des conditions de plus grande sécurité.