DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : divergences au sein du Cabinet Israélien

Vous lisez:

Syrie : divergences au sein du Cabinet Israélien

Taille du texte Aa Aa

La question des négociations de paix avec la Syrie provoque des divergences au sein du Gouvernement israélien. La position la plus flexible est celle du ministre de la Défense. Ehud Barack, pour qui le dialogue a un intérêt. Ehud Barack s’est dit notamment favorable à une “approche ouverte” concernant les discussions à propos d’un retrait éventuel du plateau du Golan.

“Israël a tout intérêt à une normalisation de ses relations avec la Syrie, si, bien entendu, nos propres intérêts vitaux sont préservés”… a t-il dit. En tout cas, “je pense que les négociations avec la Syrie devraient, en permanence, se trouver dans l’agenda du Gouvernement.“a ajouté Ehud Barack. En revanche, pour le ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman, il est hors de question d’accéder à la demande de Damas qui souhaite voir partir les militaires israéliens du Golan, avant d’envisager des pourparlers de paix. L’Etat Hébreu “ne peut pas considérer la Syrie comme un partenaire dans quelque accord que ce soit”, a dit Avigdor Lieberman. Ce dossier sera donc, sans aucun doute, à l’ordre du jour de la rencontre, dans un mois à Washington, entre le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu et le Président Américain Barack Obama.