DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

General Motors durcit encore un peu plus sa restructuration

Vous lisez:

General Motors durcit encore un peu plus sa restructuration

Taille du texte Aa Aa

Le premier constructeur automobile américain General Motors, durcit encore un peu plus le plan de restructuration qui avait été rejeté fin mars par le gouvernement fédéral. General Motors va supprimer 8.000 emplois supplémentaires par rapport à ses plans initiaux ce qui va ramener ses effectifs de 61.000 fin 2008 à 40.000 en 2010. Le nombre de ses usines va passer de 47 à 34 et sa marque Pontiac va disparaître d’ici fin 2010. Une décision sera bientôt prise sur Saab, Saturn et Hummer. General Motors compte ainsi réduire ses coûts fixes de 34% d’ici l’an prochain.

“Notre conclusion, affirme le nouveau patron de GM Fritz Henderson, c’est que nous n’avions pas de stratégie satisfaisante pour faire gagner la marque Pontiac et que nous n’avions pas les ressources nécessaires pour y arriver. Il n’y avait pas assez de “muscle” marketing derrière cette marque”.

En ce qui concerne son réseau de distribution, General Motors va finalement réduire de 42% le nombre de ses concessionnaires. La dette du constructeur va également être restructurée : cette opération prévoit la conversion de 27 milliards de dollars de dettes obligataires en actions ordinaires. Son succès permettrait à General Motors d‘échapper au dépôt de bilan.