DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement sri-lankais ne veut pas de travailleurs humanitaires des Nations unies

Vous lisez:

Le gouvernement sri-lankais ne veut pas de travailleurs humanitaires des Nations unies

Taille du texte Aa Aa

Le responsable aux Affaires humanitaires des Nations unies quitte “déçu” le Sri Lanka. John Holmes n’a pas obtenu de “feu vert” du gouvernement pour envoyer une équipe humanitaire dans la région où les Tigres tamouls sont retranchés, encerclés par l’armée qui entend mettre fin à une rébellion séparatiste née dans les années 70.

Au moins 50 000 civils sont bloqués dans le nord-est du pays, sur un territoire côtier qui se rétrécit de jour en jour. Moins de 10 km carrés désormais. Ils survivent dans les pires conditions d’hygiène. Une catastrophe humanitaire est ainsi en cours. A Londres ce lundi, comme c’est régulièrement le cas depuis quelques semaines, des Sri-Lankais ont manifesté pour réclamer un cessez-le-feu immédiat. Les ministres des Affaires étrangères britannique, français et suédois se rendront mercredi au Sri Lanka pour tenter une nouvelle médiation.