DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Sri Lanka fait un geste dans le conflit avec les séparatistes tamouls

Vous lisez:

Le Sri Lanka fait un geste dans le conflit avec les séparatistes tamouls

Taille du texte Aa Aa

L’armée sri-lankaise a annoncé aujourd’hui l’arrêt de ses opérations militaires lourdes dans la zone d’une dizaine de km2 où sont retranchés les rebelles et des milliers de civils. Elle a assuré également qu’elle s’efforcerait de secourir les civils pris en otage par les Tigres de libération de l’Eelam Tamoul.

Hier, les séparatistes ont proclamé unilatéralement un cessez-le-feu qui a été rejeté par le gouvernement. Colombo est sous la pression de la communauté internationale qui s’inquiète du sort des civils. John Holmes, le responsable des Affaires humanitaires à l’Onu, s’est rendu au Sri Lanka pour réclamer une pause humanitaire. Et mercredi, ce sera au tour des ministres français, britannique et suédois des Affaires étrangères de s’y rendre. Le gouvernement sri-lankais, persuadé d‘être le vainqueur dans ce conflit séparatiste vieux de 37 ans, exige que les rebelles déposent les armes. Selon l’Onu, plus de 6500 civils ont probablement été tués depuis le lancement en janvier d’une offensive musclée par l’armée.