DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexicains, Américains et Canadiens face au risque d'épidémie

Vous lisez:

Mexicains, Américains et Canadiens face au risque d'épidémie

Taille du texte Aa Aa

Si l’alerte est quasi-planétaire, c’est surtout sur le continent américain et spécialement au Mexique que la situation est la plus préoccupante.

Les autorités mexicaines estiment que près de 150 personnes seraient décédées de la grippe porcine, même si les spécialistes n’ont reconnu qu’une vingtaine de cas mortels directement liés au virus H1N1. Ces derniers jours, le gouvernement a adopté plusieurs mesures de prévention, notamment la distribution de masques. “Je porte ce masque de protection et j’essaie de me laver les mains autant que possible, explique Rodolfo, habitant de Mexico. Chez moi, on a désinfecté toute la maison. Il faut dire qu’on est inquiet.” Aux Etats-Unis, plusieurs dizaines de cas suspects ont été signalés, mais aucun décès pour le moment. Les autorités conseillent aux Américains d‘être prudents en cas de voyage chez le voisin mexicain. Barack Obama est intervenu ce lundi pour rassurer ses concitoyens. “Evidemment, cette situation nous préoccupe, concède le président américain. Cela justifie que nous élevions notre niveau de vigileance. Mais il ne faut pas s’affoler. Le département de la Santé et des services aux personnes a décrété l‘état d’urgence sanitaire. C’est une mesure de précaution, qui nous assure de pouvoir répondre rapidement et efficacement.” Plus au Nord, le Canada est également confronté à la grippe porcine. Six cas ont été confirmés. Les personnes concernées sont à l’hôpital. Elles avaient été en contact avec d’autres personnes ayant voyagé au Mexique. Tout cela n’est pas pour rassurer Graciela, une jeune Mexicaine en plein voyage de noce au Canada. “Je me fais du souci, dit-elle, car je dois rentrer dans six jours et d’ici là, je ne sais pas quelle proportion cela aura pris”. La crainte d’une propagation du virus a amené des pays comme la Chine et la Russie à suspendre leurs importations de viande de porc en provenance du Mexique ou des états américains touchés par l‘épidémie.