DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trois morts dont un civil dans une opération de police à Istanbul

Vous lisez:

Trois morts dont un civil dans une opération de police à Istanbul

Taille du texte Aa Aa

Une fusillade a opposé pendant six heures les forces de police à un homme soupçonné d‘être un militant d’extrême-gauche, dirigeant d’une organisation clandestine baptisée “Commandement révolutionnaire”. Il a finalement été abattu. Deux autres personnes ont été tuées : un policier et un civil, victime d’une balle perdue alors qu’il se trouvait en dehors du périmètre de sécurité délimité par la police. Il y a aussi 8 blessés, sept policiers et un journaliste.

La police avait opéré une descente dans ce quartier résidentiel pour interpeller l’activiste. Mais il était fortement armé et les choses ont donc mal tourné. “Je conduis un bus scolaire et je devais récupérer un élève, raconte cet homme. En approchant, on nous a expliqué qu’il y avait des échanges de tir. On nous a aussi dit que l’individu recherché vivait là depuis environ deux mois.” Ces dernières 24 heures, la police a arrêté à Istanbul une quarantaine de militants d’extrême-gauche et du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une formation interdite. Il y aurait eu une cinquantaine d’autres interpellations à travers le pays.