DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe porcine: les Etats-Unis et le Mexique multiplient les mesures anti-contagion

Vous lisez:

Grippe porcine: les Etats-Unis et le Mexique multiplient les mesures anti-contagion

Taille du texte Aa Aa

Outre-Atlantique on se prépare activement à faire face à une pandémie de grippe porcine. Aux Etats-Unis, plus d’une quarantaine de cas avérés ont été recensés dans cinq Etats. Les autorités fédérales ont décidé de distribuer 11 millions de doses d’antiviraux à travers les Etats-Unis d’ici le 3 mai.

L’alerte sanitaire prévoit diverses mesures de précaution. Le département d’Etat appelle les Américains à éviter de se rendre au Mexique si ce n’est pas indispensable, à compter d’aujourd’hui et pour les trois mois à venir. Dans les aéroports, les voyageurs sont bien informés: “Tout le monde fait plus attention, on ne veut pas être infecté. Même à bord des avions, les gens portent des masques. Cela fait bizarre pour quelqu’un qui débarque de voir tout le monde portant un masque.” En Californie et au Texas, où les cas de grippe porcine ont été détectés dans des établissements scolaires, des dizaines de parcs, d’aires de jeux et d‘écoles ont été fermés et sont désinfectés. Un scénario identique se joue au Mexique, foyer de l‘épidémie. Le nombre de morts probables de la grippe porcine est toujours de 150. 400 personnes sont encore hospitalisées pour savoir si elles sont ou non porteuses de ce dangereux virus. Le Mexique a acheté 100 000 boîtes de Relenza qui, comme le Tamiflu, est un médicament antigrippal actif contre ce virus selon l’OMS. Dans la capitale, toutes les actvités scolaires et publiques sont suspendues. La population suit les recommandations à la lettre. Les distributions de masques chirurgicaux se multiplient. Le port est obligatoire si l’on veut prendre les transports en communs, aller travailler ou faire des courses. Et puis la Colombie, qui n’a enregistré que des cas suspects de grippe porcine, a été placée en “état de désastre national”. Ceci permet au gouvernement de débloquer des fonds pour acheter des vaccins.