DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OMS : "les pays doivent se préparer au pire" face à la "grippe porcine"

Vous lisez:

L'OMS : "les pays doivent se préparer au pire" face à la "grippe porcine"

Taille du texte Aa Aa

“Se préparer au pire”, c’est l’avertissement lancé ce mardi par l’OMS, l’Organisation mondiale de la Santé qui pourrait relever au niveau 5 son degré d’alerte. L’institution évoque sept cas mortels confirmés de la grippe porcine et 79 cas avérés dans le monde, dont une quarantaine aux Etats-Unis. L’OMS n’a pas recommandé de limitation des voyages ni de fermetures de frontières mais a indiqué qu’elle se penchait sur les besoins des pays en développement pour combattre la maladie en cas de pandémie.

La Commission européenne, de son côté, a convoqué une réunion extraordinaire des ministres de la santé des 27 jeudi à Luxembourg. “Nous prévoyons que la situation dans l’Union européenne change dans les prochains jours, a déclaré la commissaire européenne à la Santé, Androulla Vassiliou. On peut conseiller des mesures de précautions mais pour l’instant, je ne vois pas de raisons de limiter les déplacements.” Si la pandémie grippale se confirmait, il s’agirait de la première depuis une quarantaine d’années. La grippe de Hong Kong avait tué environ un million de personnes à la fin des années 60.