DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le tourisme mexicain durement touché par la grippe porcine

Vous lisez:

Le tourisme mexicain durement touché par la grippe porcine

Taille du texte Aa Aa

La grippe porcine porte un coup dur à l‘économie mexicaine, déjà durement touchée par la crise mondiale. Le tourisme représente près de 8% des finances du pays d’Amérique latine.

Un peu partout dans le monde, les voyagistes multiplient les annulations. Le nombre de réservations est en chute libre. En témoigne cette agent de voyage new yorkaise : “Bien sûr que nous sommes touchés”, explique Maria Luisa Bravo, “40% de nos clients sont Mexicains mais ce ne sont pas les seuls à se rendre au Mexique qui est la destination préférée des Nord-américains et des Sud-Américains”. La plupart des voyagistes conseillent de ne pas se rendre dans les régions touchées. Le vice-président de la société américaine des agents de voyage se montre même optimiste : “Le bon côté, dit Paul Rudin, c’est qu’il n’y a pas de panique. Les compagnies ajustent leurs politiques. Elles autorisent leurs clients à annuler ou à changer leurs plans sans frais, ce qui est une bonne chose à faire”. Même les croisières au départ de Miami ne feront plus escale au Mexique. En France les voyagistes ont annoncé hier la supension de tous les départs pour le Mexique. Un report sans frais est envisageable jusqu’au 31 octobre prochain.