DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Mexique se prépare à un long week-end au ralenti pour lutter contre la grippe porcine

Vous lisez:

Le Mexique se prépare à un long week-end au ralenti pour lutter contre la grippe porcine

Taille du texte Aa Aa

Pays d’origine de l‘épidémie de grippe porcine, le Mexique multiplie les mesures de lutte contre le virus. Déjà au ralenti, l’activité va encore être réduite pendant les cinq jours du pont du 1er mai. A la télévision, le président Vicente Calderón a annoncé l’interruption de toutes les activités “non-essentielles” de l’administration. Il a également demandé aux Mexicains de rester chez eux : “Mes amis, je vous demande à tous, à tous sans exception, pendant les vacances qui viennent, pendant ce long week end du 1er au 5 mai, de rester chez vous avec votre famille. Parce qu’il n’y a pas d’endroit plus sûr pour vous protéger contre la grippe porcine”.

Officiellement, les premiers cas de la maladie se sont déclarés dans le village de La Gloria, dans l’Etat de Veracruz. Edgar Hernandez, 5 ans, est pour les autorités le premier cas confirmé de grippe porcine. Mais de nombreux autres villageois affirment avoir eux aussi souffert de symptômes grippaux. Reste à savoir comment le virus est arrivé à La Gloria. Une question qui reste pour l’instant sans réponse. “Les analyses effectuées sur le génome du virus, explique un épidémiologiste, ont démontré que le segment issu du porc est très clairement lié à un type de porc que l’on ne trouve qu’en Asie et en Europe”. Selon les derniers chiffres officiels, au Mexique 8 personnes sont mortes du virus H1N1. Le nombre de décès suspects a été ramené de 159 à 84. Celui de patients contaminés a doublé pour atteindre 99.