DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OMS : Pandémie de grippe porcine imminente

Vous lisez:

OMS : Pandémie de grippe porcine imminente

Taille du texte Aa Aa

Alors que le Mexique foyer présumé du virus A/H1N1 enregistre à présent au moins 99 cas confirmés, dont 8 morts, l’Organisation mondiale de la Santé passe en alerte de niveau 5, sur une échelle qui en compte 6.

“Les pandémies de grippe doivent être prises au sèrieux en raison, justement, de leur capacité à se répandre très rapidement à chaque pays du globe. Le point positif étant que le monde est mieux préparé pour faire front qu’il ne l’a jamais été au cours de l’Histoire”, explique Margaret Chan, directrice générale de l’OMS. Où en est la propagation ? De nombreux pays recensent des cas avérés, comme la Nouvelle Zélande et le Canada mais aussi l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche ou encore la Suisse pour le continent européen. Une situation qui semble s’aggraver puisque les Etats-Unis ont enregistré ce mercredi le décès de la première victime de la grippe porcine sur leur territoire : un enfant mexicain de 2 ans venu au Texas se faire soigner. Il s’agit maintenant, pour les pays touchés, de suivre les recommandations de l’OMS. Les personnes souffrant de maladies respiratoires sont appelées à rester confinées chez elles. Il faut également fabriquer des vaccins. Mais lesquels ? La capacité de production mondiale est limitée. L’OMS devra choisir entre traiter la grippe porcine ou la grippe classique, dont l‘épidémie commence dans l’hemisphère sud. Une grippe classique qui fait déjà entre 250.000 et 500.000 morts dans le monde chaque année.