DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'épidémie de grippe A/H1N1 continue à s'étendre

Vous lisez:

L'épidémie de grippe A/H1N1 continue à s'étendre

Taille du texte Aa Aa

L’OMS a décidé hier de rebaptiser le virus appelé précédemment grippe porcine ou grippe mexicaine. Son niveau d’alerte reste de 5 sur 6 et la France l’a elle aussi placé à ce niveau depuis hier soir alors que 5 cas probables sont en cours d’investigation.

Aux Etats-Unis, le nombre de cas dépasse les 250 dont plus de 109 confirmés avec une victime, un petit garçon mexicain venu se faire soigner. 15 Etats sont touchés et le gouvernement fédéral a annoncé hier l’achat de 13 millions de nouveaux traitements antiviraux dont 400 000 réservés au Mexique. En Europe, les 27 ministres de la santé de l’Union ont écarté l’idée d’une suspension des vols aériens vers le Mexique comme l’explique la ministre tchèque : “Il n’y a pas eu d’attitude réellement dramatique de la part d’un état membre en particulier qui implique une restriction des voyages au Mexique. Tous les états membres sont donc invités à prendre les mesures nécessaires à la protection de leurs ressortissants”. Parmi les mesures, il y a surtout la prévention à l’image de cette publicité britannique qui insiste sur l’hygiène irréprochable à avoir si vous êtes malade ou souffrant notamment en utilisant des mouchoirs et en se lavant les mains. Au Mexique, où la maladie est apparue il y a une semaine, le président Felipe Calderon a invité ses concitoyens à rester chez eux jusqu‘à mardi pour tenter d’enrayer la propagation de la maladie. La distribution de masques gratuits se poursuit alors que 40 nouveaux cas ont été confirmés portant à plus de 300 le nombre de patients dont 12 sont décédés.