DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Forte mobilisation pour les défilés du 1er mai dans le monde sur fond de crise économique

Vous lisez:

Forte mobilisation pour les défilés du 1er mai dans le monde sur fond de crise économique

Taille du texte Aa Aa

En Espagne, les syndicats ont manifesté hier avec une menace de grève générale si le gouvernement Zapatero cède face aux milieux d’affaires en réformant le droit du travail. Avec 17% de chômeurs, le pays est le plus touché par la crise au sein de l’Union européenne.

En Italie, nombreux défilés aussi dans toute la péninsule mais les principaux leaders syndicaux s‘étaient réunis à L’Aquila en signe de solidarité avec les 300 morts du récent séisme. Le défilé traditionnel de la fête du travail a dégénéré à Zurich en Suisse avec des affrontements entre 300 jeunes et les forces de l’ordre. Ces dernières ont procédé à plus de 80 interpellations. Il y a eu aussi des manifestations à Genève, Bâle et Berne. Tradition respectée aussi en Amérique Latine avec une mobilisation importante pour le 1er mai comme ici au Chili. Là aussi, le mot d’ordre était la lutte contre la crise et la précarité. Certains défilés ont aussi été émaillés par des incidents notamment des jets de pierre contre la police. Et puis au Vénézuela, l’opposition a fait de cette fête du travail, une journée de mobilisation contre le régime d’Hugo Chavez. La police a dispersé une manifestation à Caracas à coups de balles en caoutchouc, de gaz lacrymogènes et de canons à eau.