DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Panama pourrait passer à droite

Vous lisez:

Le Panama pourrait passer à droite

Taille du texte Aa Aa

Les Panaméens choisissent aujourd’hui leur président, le successeur du social-démocrate Martin Torrijos, ainsi que leurs députés et leurs maires. Un scrutin qui pourrait bien tourner à l’avantage du camp des conservateurs et de Ricardo Martinelli, un milliardaire qui a construit sa fortune dans la grande distribution.

Deux millions et demi d‘électeurs sont appelés aux urnes dans ce pays d’Amérique centrale où près de 30% de la population vit sous le seuil de pauvreté. La répartition des richesses a donc été au coeur de la campagne. Ricardo Martinelli, chef de file de l’Alliance pour le Changement, a promis d’en finir avec la corruption, de baisser les prix des aliments et d’augmenter les retraites. Il aurait dix à quinze points d’avance dans les sondages sur sa principale adversaire, la social-démocrate Balbina Herrera du Parti Révolutionnaire démocratique. Cet ingénieur de 54 ans s’est, elle, placée en candidate de la gauche modérée, pour faire taire ses détracteurs qui la disaient proche de l’ancien président panaméen, Manuel Noriega, en prison depuis 17 ans aux Etats-Unis pour trafic de drogue.