DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Tigres tamoules accusent l'armée sri-lankaise d'avoir bombardé un dispensaire

Vous lisez:

Les Tigres tamoules accusent l'armée sri-lankaise d'avoir bombardé un dispensaire

Taille du texte Aa Aa

L’armée sri-lankaise aurait bombardé un dispensaire dans la dernière enclave des rebelles tamouls dans le nord-est de l‘île ces deux derniers jours. C’est ce qu’affirme en tout cas un site Internet qui relaie habituellement les revendications des Tigres. 64 personnes auraient été tuées près de 90 autres blessées. L’information a aussitôt été démentie par le ministre des affaires étrangères Rohita Bogollagama : “ Il n’y a pas de bombardements dans cette zone qui reste démilitarisée, c’est la position du gouvernement. Nous avons donné notre parole à la communauté internationale car c’est la position appropriée au Sri-Lanka. Il n’y absolument rien de vrai dans ce que racontent les Tigres.”

Officiellement, les militaires ont l’ordre depuis la semaine dernière de ne plus faire usage d’armes lourdes dans la mince zone de terre encore aux mains des rebelles tamoules. L’armée dément par ailleurs tout pilonnage de la région ces derniers mois et ce malgré des images satellitaires émanant de l’ONU et montrant des cratères. 200 000 personnes auraient fui la guerre depuis janvier. Plus de 6 500 civils ont probablement déjà été tués cette année.