DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Praïa da Luz ne veut plus entendre parler de l'affaire Maddie

Vous lisez:

Praïa da Luz ne veut plus entendre parler de l'affaire Maddie

Taille du texte Aa Aa

Deux ans après la disparition de Madeleine MacCann, les habitants de Praïa da Luz aimeraient pouvoir tourner la page.

C’est dans ce petit village portugais que Maddie a disparu le 3 mai 2007, quelques jours avant son 4e anniverasaire, alors qu’elle était en vacances avec sa famille. Malgré la mobilisation constante de ses parents, l’enquête n’a pas abouti. Des parents qui avaient été inculpés pour la disparition de Maddie avant d‘être mis hors de cause. Certains habitants de Praïa Da Luz sont en colère. ‘‘Toute cette médiatisation, qu’ils y mettent fin ! Et qu’ils disent vraiment ce qui s’est passé, ils sont les seuls à savoir’‘, affirme une femme. ‘‘Ca nous a porté préjudice. Pour moi ce devrait être un affaire classée, personne ne devrait plus en parler. Je n’ai pas envie de revoir les McCann”, ajoute une autre. L’affaire Maddie a détérioré l’image de Praïa da Luz, un village touristique. Dans la résidence où la petite fille et ses parents séjournaient au moment du drame, l’activité a connu un sérieux coup de frein : 27 des 48 employés ont été licenciés. La police portugaise a suspendu l’enquête. Mais l’ancien coordinateur de la police judiciaire au moment des faits a lui décidé de poursuivre ses recherches même si il n’est plus en fonction. Il compte demander la réouverture de la procédure judiciaire.