DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Mexique respire un peu

Vous lisez:

Le Mexique respire un peu

Taille du texte Aa Aa

Le Mexique respire mieux: la grippe porcine est en voie de stabilisation. Après six jours de fortes restrictions et d’angoisse, la capitale et ses 20 millions d’habitants va progressivement revenir à la normale. Dès mercredi, restaurants et cafétérias de Mexico vont rouvrir. Jeudi ce seront au tour des musées et des bibliothèques. En revanche cinémas, théâtres et discothèques restent fermées. L’Organisation Mondiale de la Santé appelle cependant à la prudence. “Il est crucial de continuer à maintenir et à renforcer notre vigilance et notre surveillance. Nous craignons que l’infection arrive dans l’hémisphère sud, une partie du monde où l’hiver va commencer.”

L’OMS fait état de plus de 1000 cas de grippe A dans 21 pays du monde, le Mexique et les Etats-Unis étant les plus touchés. A ce jour, 27 personnes en sont mortes dans le monde. En Europe, c’est l’Espagne le plus touché avec 54 cas. Alors les médias en font-ils trop ? Oui répond cet expert espagnol. “Nous sommes un peu surpris par la réaction des médias face à une grippe qui jusqu‘à présent n’est pas sévère. Son impact est plus ou moins identique à celui d’une grippe saisonnière classique et peu de gens en sont morts.” Pas d’excès de confiance, ni d’alarmisme prévient l’OMS qui soutient les mesures de quarantaine mises en place par la Chine. A Hong Kong, 300 personnes sont confinées dans un hôtel depuis vendredi soir. Elles devront rester isolées une semaine. Une mesure jugée radicale pour des clients piégés en raison du passage pendant quelques heures seulement d’un Mexicain atteint de la maladie.