DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade en Turquie : un acte "primitif" pour Gül

Vous lisez:

Fusillade en Turquie : un acte "primitif" pour Gül

Taille du texte Aa Aa

La consternation et la colère en Turquie après une fusillade qui a fait 44 morts dans le sud-est du pays. Le président Abdullah Gül a qualifié cet acte de “primitif” alors que les funérailles des victimes avaient lieu aujourd’hui. Huit hommes masqués ont fait irruption tard hier soir dans un mariage et ont tiré sur la foule, tuant notamment les deux fiancés et l’imam du village. Il s’agirait en fait d’un règlement de comptes entre plusieurs familles.

Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre turc a estimé qu’ “aucune sorte de tradition” ne pouvait “justifier ce massacre, aucune personne ne peut en conscience justifier cette douleur”. Ce drame, qui s’est produit dans la province kurde de Mardin, relance le débat sur la politique des “Gardiens de village”, menée dans cette zone. Le gouvernement a armé 58 000 civils, chargés de lutter contre les rebelles kurdes du PKK. Les auteurs du carnage en feraient partie. Des centaines de miliciens auraient déjà été impliqués dans des affaires de drogue ou de crimes.