DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe A : pas de foyer d'infection en Europe

Vous lisez:

Grippe A : pas de foyer d'infection en Europe

Taille du texte Aa Aa

L’OMS surveille de près l‘épidémie de grippe A en Espagne et au Royaume-Uni mais pour l’instant l’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’il n’y a pas de foyer d’infection autonome en Europe. Dans le cas contraire, le stade de pandémie généralisée serait déclaré.

Le Mexique, lui, subit de plein fouet les conséquences économiques de la grippe, qui devrait lui coûter 1,7 milliard d’euros. Un plan de relance devrait voir le jour pour aider les Mexicains à retrouver une vie normale. Dans cette logique, les administrations devraient rouvrir leurs portes dès demain et les écoles lundi prochain. En revanche, les bars, les cinémas et les restaurants resteront fermés jusqu‘à nouvel ordre. Felipe Calderon, le président mexicain : “j’ai déjà donné des instructions aux ministère de l‘économie afin qu’il élabore des mesures visant à atténuer l’impact économique de la grippe au Mexique. L’une d’elles sera notamment de promouvoir l’image de notre pays pour que les touristes du monde entier viennent visiter le Mexique.” La grippe A a causé la mort de 30 personnes. A New-York les cours ont repris dans cette école où près d’une cinquantaine de cas avaient été identifiés. Des mesures d’apaisement qui contrastent avec les prises de position de la Chine. Près d’une centaine de personnes ont été mises en quarantaine et sont bloquées sur le sol chinois. Parmi elles, une vingtaine d‘étudiants québécois et 70 mexicains qui devraient être rapatriés aujourd’hui.